La guerre des grands seigneurs

Publié le par Laurent

La bataille des grands seigneurs est la toute première guerre d'Arthur, et pour ainsi dire la première chose qu'il dû faire une fois excalibur retirée de la pierre.

 

Idylls-of-the-King-1.jpgEn effet, une fois l'épée retirée, tout le peuple reconnu Arthur comme le roi légitime de Bretagne (dans le passé, le terme « Bretagne » avait un sens beaucoup plus large que le sens actuel, puisqu'il englobait l'Angleterre et une partie de l'Ecosse, du Pays De Galles et de l'irlande ainsi que de notre Bretagne actuelle). Il en fut de même pour les chevaliers pauvres et les petits seigneurs car Arthur étant issu d'une famille de chevalier-paysan, ces dernier étaient grandement ravi de voir « un des leurs » monter sur le trône.

Inutile de dire que les grands seigneurs ne furent pas aussi heureux de voir le jeune Arthur (pas encore chevalier) monter sur le trône à leur place. Pour essayer de les calmer, Merlin révéla la véritable identité d'Arthur, à savoir qu'il était le seul fils d'Uther Pendragon, le dernier roi breton, et que s'était donc à lui que revenait le trône de droit. Mais cela ne fut pas suffisant et après quelques semaines, les 6 plus grands seigneurs bretons (le roi Lot, le roi Urien de Gorre, le roi Nante de Garlot, le roi d'Ecosse, le roi des Cents Chevaliers et le roi Caradoc) s'allièrent afin de chasser le nouveau roi. Il eut alors une première bataille, qu'Arthur remporta facilement, notamment grace à l'aide spontannée des paysans qui vivèrent près du lieu de la bataille (Carlion) et qui chargèrent les seigneurs rebelles au plus fort de la bataille. Néanmoins aucun des 6 seigneurs rebelles ne fut tués...

Merlin conseilla ensuite à Arthur de faire appel à 2 grands rois de la Bretagne actuelle qui étaient frères : le roi Ban de Benoïc et le roi Bohort de Gaunes (les futurs pères de Lancelot, Hector, Lionel et Bohort). En effet ces 2 rois étaient réputés extrèment forts au combat. En échange de leur aide, Arthur leur promis de les aider ensuite pour leur guerre contre le roi Claudas. Les 2 rois acceptèrent et travèrserent la mer pour arriver à la Toussaint à Londres. Puis ils marchèrent tous ensemble en direction du château de Bédingran qui appartenait à Arthur. Une fois sur place, ils virent que les seigneurs avaient établi un siège devant ce château. De plus 5 autres seigneurs s'étaient alliés avec les rebelles (le duc de Cambénic, le roi Brangorre d'Estrangore, le roi Clarion du Northumberland, le roi Ider de Cournailles, le roi Aguisant d'Irlande et le roi Tradlemant du nord du Pays De Galles). A noter que le roi d'Ecosse a disparu depuis la 1ère bataille : je n'ai pas réussi à trouver si s'été parce qu'il s'est retiré de cette guerre ou si c'est parce qu'il est mort... 

Au total il y avait 30 000 hommes du coté d'Arthur contre 55 000 pour les rebelles. Une très grande bataille eut lieu alors et elle dura presque toute la journée. Cependant grace au courage d'Arthur et à la force des roi Ban et Bohort, la différence en homme fut vite estompée ! C'est Merlin qui arreta cette guerre alors que les rebelles n'étaient plus que 15 000. En effet, il dit à Arthur qu'il y avait eu beaucoup trop de mort pour une seule journée, et qu'il était temps d'y mettre fin. Il ajouta que de toute façon les saxons (40 000 hommes) avaient envahi les terres des grands seigneurs, et que par conséquent ils auraient bien à faire dans leur pays. Ainsi Arthur commanda que l'on ne pourchassa pas les rebelles et la bataille se stoppa.The-Death-of-King-Arthur.jpg

Néanmoins Arthur entreprit avec les hommes qui lui restaient une autre guerre, dans la 3ème province de la Bretagne actuelle (les 2ère étant les pays du roi Ban et du roi Bohort) afin d'aider le roi Léodegan. Ce dernier étant le père de Guenièvre, c'est de cette manière qu'Arthur rencontra sa future reine. Puis les rois Ban et Bohort repartirent en leurs terre afin de les protégées contre le roi Claudas. Arthur retourna en Angleterre après que les 2 rois-frères lui dirent que se n'était pas la peine de les acompagner.

Une fois de retour, certain seigneurs rebelles demandèrent pardon à Arthur, d'autres lui promirent la paix si il les aidait contre les saxons, d'autres moururent et les autres furent contraints de faire la paix avec Arthur, à l'image du roi Lot qui a combattut et perdut contre son fils aîné, Gauvain pour cela.

Publié dans Les 4 grandes guerres

Commenter cet article