Lancelot

Publié le par Laurent

undefinedLancelot est le fils du roi Ban de Benoïc et de la reine Elaine. Alors que Lancelot était encore qu’un tout jeune enfant, le roi Ban perdit la bataille qui l’opposait au roi Claudas, et dut alors s’échapper. Gravissant une colline, il ne pût s’empêcher de regarder en arrière pour voir une dernière fois sa cité, et la voyant en flamme il ne sut résisté à la douleur et mourut sur le coup. Sa femme voyant la scène, posa le bébé à terre et courut auprès du roi Ban. C’est alors que Viviane, la Dame du Lac, apparut pour prendre le bébé et l’emmener dans son château, caché au fond d’un lac (c’est Merlin qui fit ce sortilège pour l’amour de Viviane). Ainsi c’est Viviane qui éleva l’enfant (qui avait en réalité pour nom de baptême « Galaad »). Néanmoins, jamais il ne connut durant son enfance ce nom car tout le monde l’appelait « Fils de Roi ». Plus tard Viviane fit venir ses deux cousins, fils du roi Bohort de Gaunes, à savoir Lionel et Bohort de Gaunes (qui a donc le même nom que son père). C’est depuis ce moment que le « clan Lancelot » fut soudé à jamais. En effet, plus tard, durant leurs aventures, ils restèrent fidèles les uns envers les autres et s’entraidèrent aveuglément quelques soient les circonstances, à tord ou à raison.

 

undefinedQuand le moment fut venu, Viviane fit venir Lancelot à la cour du roi Arthur pour qu’il soit adoubé, ce qu’Arthur consenti volontiers. Néanmoins, il ne put finir la cérémonie, et c’est au final Guenièvre qui adouba Lancelot le jour de la Saint-Jean. C’est ici que leur amour sans borne est né, mais c’est qu’un peu plus tard qu’ils s’en rendirent vraiment compte.

 

Très vite Lancelot acquis une très forte réputation au sein des chevaliers de la Table Ronde. En effet, jamais il n’entreprit une quête sans la finir, jamais il ne rencontra un chevalier qui fût en mesure de le battre, et jamais il ne perdit un tournoi.

 

Son premier exploit fut de conquérir la Douloureuse Garde, seulement quelques jours après avoir été adoubé. Ce château était gardé par 20 chevaliers (10 à la porte de la première muraille, 10 à la seconde) qui attaquaient en même temps n'importe quelle personne qui essayait d'entrer. Lancelot réussit à les vaincre, notamment grâce aux boucliers que lui avait donné la Dame du Lac (un lui donnait la force d'un homme, l'autre la force de deux et le dernier de trois : il n'utilisa pas le dernier). Une fois entré on le conduisit au cimetière et il vit une tombe avec l'inscription suivante "Ci-gît Lancelot du Lac, fils du roi Ban de Bénoïc" (c'est effectivement là que sera enterré Lancelot, bien des années plus tard). Ce château fut renommé la Joyeuse Garde. Etant prêt de Caamelot, il y passa souvent lorsqu'il allait sur les terres d'Arthur.

 

Une de ses aventures les plus célèbres est l'enlèvement de la reine par Méléagant qui pensait être le plus puissant des chevaliers. Lancelot, Gauvain et d'autres chevaliers partirent  à la poursuite de mécréant, mais ayant perdu leurs traces, ils durent demander leur chemin. A ce moment ils rencontrèrent un nain qui conduisait une charrette et qui prétendait savoir où se trouvait la reine. Mais il posa une condition : il fallait qu'un chevalier monte dans sa charrette (à cette époque, voyager dans une charrette était considéré comme l'une des pires hontes que pouvaient ressentir un chevalier car s'était en charrette que l'on conduisait les criminels et les voleurs avant le pilori). Gauvain refusa aussitôt. Lancelot hésita, mais finalement monta dans la charrette (il préférait suivre son coeur plutôt que son honneur). Il retrouva ensuite Méléagant et au prix de grands efforts, réussit à la vaincre. Cette bataille fait parti des duels les plus durent que Lancelot eu à faire.

 

Lancelot et Arthur devinrent de vrais amis, et pour l’honorer (et aussi peut-être pour retenir un peu plus à la cours ce chevalier errant), Arthur le fit chevalier de la Table Ronde, et champion du Roi. Evidement, il s’attira la sympathie d’un grand nombre de chevalier, comme Gauvain et son jeune frère Gahériet, mais aussi la jalousie de quelques autres, comme Agravain et Mordred (frères de Gauvain).

 

A l’origine, c’est lui qui devait réussir la quête du Graal, mais entretenant une liaison adultère avec Guenièvre, il ne put qu’entrevoir les mystères de la Sainte Coupe (ce qui est déjà bien plus que les autres chevaliers). En réalité se sera son fils, Galaad, qui achèvera cette quête. A noter que ce fils est aussi celui de la fille du roi Pêcheur : Ellaine (qui par enchantement avait fait croire à Lancelot qu’elle était Guenièvre).

 

Tout au long de sa vie, Lancelot mena un grand nombre d’aventure, suivant une ligne de conduite irréprochable (hormis sa liaison avec Guenièvre). En effet c’est probablement le chevalier qui accomplit le plus grand nombre d’aventure. Et il put toute sa vie se reposer sur ses deux cousins, Lionel et Bohort. De plus, le « clan Lancelot » fut quelques temps après son adoubement complété par deux autres cousins (Blanor de Gaunes et Biliobéris) mais aussi et surtout par le demi-frère de Lancelot : Hector des Mares (fils du roi Ban et d’une de ses servantes). Ce clan était redouté par tous les chevaliers de la Terre, puisque chaque personne de la famille de Lancelot était reconnue comme particulièrement redoutable au combat (les chevaliers les plus puissant de la Table Ronde sont en grande partie de la famille de Lancelot).

 

Seuls deux chevaliers purent opposer une vraie résistance en combattant Lancelot : Tristan et Perceval le Gallois. Et un seul put le surpasser : son propre fils Galaad.

 

undefinedAinsi les années passèrent. Mais Agravain et Mordred ayant compris ce qui se passait entre Lancelot et Guenièvre, en parlèrent au roi et en apportèrent la preuve en les surprenant. Le roi Arthur, décida afin que justice soit faite d’envoyer Guenièvre sur le bûché, et pour la garder envoya les frères de Gauvain (Gauvain refusant d’assister à la mort de la reine) hormis Mordred qui se doutait que Lancelot viendrait la sauver. Lancelot délivra évidement la reine à l’aide de toute sa parenté, mais tua sans le reconnaître Gahériet, ses autres frères étant tués par Bohort et Lionel ; il emmenea Guenièvre à la Joyeuse Garde, qui était un château extrement bien défendu. Lorsque Gauvain apprit la nouvelle, il obligea son oncle à partir en guerre contre Lancelot. Néanmoins, cette guerre s’éternisa : Lancelot se refusant d’attaquer ouvertement le roi qu’il avait tant aimé, et Arthur se cassant les dents sur les forteresses trop bien protégées. Afin de finir la guerre une bonne fois pour toute, Gauvain attaqua Lancelot en duel, et malgré que ce dernier attendit que le soleil soit à son zénith (là où la force de Gauvain est au maximum), il blessa à mort Gauvain. Arthur leva alors le camp afin de repartir sur ses terres (ayant appris peu de temps avant que Mordred avait prit le pouvoir).

 

Après la mort du roi, Lancelot décida de franchir la mer afin de tuer les fils de Mordred, pour que jamais ils ne puissent prétendre au trône (ce qu’Arthur aurait refusé). Et laissa la charge de tous ces domaines à Lionel et Hector. Une fois sa tache accomplis il se retira dans un monastère, et fut rejoins par son demi-frère. Ce denier mourut quelques temps après. Ainsi Lancelot vécut ses derniers jours dans ce monastère, sans jamais oublier son seul et unique amour : Guenièvre…

Commenter cet article

lebelami 10/03/2017 10:11

vient de paraître : Lancelot
https://www.amazon.com/LANCELOT-Pour-lamour-reine-French/dp/1520796803/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1489136498&sr=1-1

pic 27/02/2017 20:57

comment Arthur considére t-il Lancelot dans l'ensemble du roman ?

xxx 08/03/2017 09:38

sexe

Jesuisentraindefairecaca 24/02/2017 17:47

Qui es a clemence isaure ?

pic 27/02/2017 20:57

répond a mon question

Jesuisentraindefairecaca 24/02/2017 17:47

Qui es a clemence isaure ?

Jean 24/02/2017 14:44

il faut le selectoner et le mettre su google